Beamon Bob

Taille :
191 cm

Poids :
70.0 kg

Date de naissance :
29/08/1946

Lieu de naissance :
New-York

Discipline :
saut en longueur

Pays de représentation :
Etats-Unis

Carrière

Jeux Olympiques

> 1 médaille - OR : 1

> 1er (1968)

L'homme d'un seul saut

Bob Beamon fut l'homme d'un seul exploit : 8,90 m au saut en longueur sous le ciel chargé d'électricité des Jeux de Mexico. Un seul exploit, mais quel exploit !

Né le 29 août 1946 à Jamaica, un quartier pauvre de New York, Robert Beamon est orphelin avant son premier anniversaire. Son père décède avant sa venue au monde et sa mère meurt de la tuberculose peu après sa naissance. Pour ce garçon longiligne, une seule échappatoire : le sport, qui lui permet d'obtenir une bourse à l'université d'El Paso, au Texas.

Athlète mal dégrossi techniquement mais considéré comme un prodige, il saute déjà 7,34 m à 15 ans.

Quand il entre dans le Stade Olympique de Mexico, ce vendredi 18 octobre 1968, Bob Beamon n'est qu'un prétendant parmi d'autres.

D'autant que, depuis quelque temps, il traverse une zone de turbulences. Il vient de perdre la bourse que lui versait l'Université d'El Paso pour avoir boycotté une reunion d'athlétisme à laquelle participaient des Mormons, dont il condamnait le comportement raciste. En outre, sa jeune femme l'a quitté et il croule sous les dettes. Si bien que, pour trouver le sommeil, il est allé vider quelques verres de tequila la veille de la finale.

Un record qui tiendra 33 ans

A 22 ans, il quittera Mexico en légende vivante après avoir fait un bond dans l'avenir en améliorant de 55 centimètres le précédent record du monde. A posteriori, le vent enregistré à 2 mètres juste par seconde créera bien une polémique mais le record est homologué.

Beamon réintègre alors son université et obtient un diplôme de sociologie en 1972, mais il ne tirera jamais bénéfice de la popularité que lui valut son exploit. Trop frêle (1,91 m pour 70 kg), il abandonne rapidement l'idée de devenir basketteur. Il tente un retour sur les sautoirs pour les JO de Munich en 1972, mais ne peut dépasser les 7,90 m et passe professionnel l'année suivante, sans plus de réussite.

Riche et célèbre, Beamon est moins bon gestionnaire qu'athlète et il dilapide sa fortune rapidement. Après avoir été représentant en articles de sports et en produits alimentaires en Californie, puis entraîneur dans un lycée, Beamon choisit de s'occuper anonymement des enfants pauvres de New York.

Son fabuleux record tiendra jusqu'en 1991. Aux Mondiaux de Tokyo, son compatriote Mike Powell l'efface des tablettes, mais pas des mémoires, avec un saut de 8,95 m. Bob Beamon aurait préféré que son tombeur s'appelle Carl Lewis.

Fin octobre 2002, le grand Beamon réapparaît à l'avant-scène pour apporter son soutien à la candidature de New York pour l'organisation des JO d'été de 2012.

Toutes les Fiches

Sondage du jour
La délégation française a-t-elle réussi ses Jeux Olympiques ?
Tableau des Médailles
Rang Nations Médaille d'or Médaille d'argent Médaille de bronze Total
1er  Chine 51 21 28 100
2e  Etats-Unis 36 38 36 110
3e  Russie 23 21 28 72
4e  Grande-Bretagne 19 13 15 47
5e  Allemagne 16 10 15 41